Vous êtes ici: le réseau de micros >> les analyses faites par l'ATCR

Une des missions de l'ATCR étant de “limiter autant que faire se peut et/ou stabiliser si nécessaire la charge totale de bruit ainsi que les nuisances provoquées par le trafic aérien", nous publions ici les analyses faites régulièrement sur la base des informations disponibles sur les sites EANS et IMTAG, qui font l'objet d'une interpellation écrite de la direction de l'AIG. Dans un souci de transparence, les explications invoquées par l'AIG figurent également ci-dessous.

L'AIG s'étant engagé, temporairement, à limiter les vols nocturnes en n'agendant aucun vol après 22h, nous nous sommes concentrés sur l'analyse des résultats de cet engagement.

Nous avons abordé également la problématique des vols en retard et l'effet "boule de neige" qui en résulte. 

Certains avions de ligne particulièrement bruyants font l'objet d'une étude approfondie.



Il est à rappeler que l'AIG fait ses propres mesures de bruit. Par rapport à la mise à disposition de l'analyse des micros MIABA, l'AIG rappelle, lors de la réunion AIG-ATCR du 13.04.2011 que ces résultats figurent sur le « bulletin spécialiste » transmis chaque mois aux membres de la CCLNTA, dont font partie deux membres de l'ATCR. Il s’agit toutefois de documents techniques qui requéraient quelques explications préalables pour être correctement interprétés.

 




Vols tardifs janvier-mars 2011:

- les grands retards de décollage par rapport à l'horaire prévu, allant de 2h à plus de 12h...
- les décollages tardifs, sachant qu'à compter de l'application de l'horaire d'hiver, aucun départ n'est planifié après 22h
- le vol Air Mauritius particulièrement bruyant (classe III) dont il est fait une analyse circonstanciée sur la période "mars 2008 - mars 2011"
- - - > pdf de notre lettre du 19.04.2011 à l'AIG
- - - > pdf de la réponse de l'AIG du 03.06.2011



Vols tardifs novembre-décembre 2010:

- - - > pdf de notre lettre du 19.01.2011 à l'AIG
- - - > pdf de la réponse de l'AIG du 02.03.2011

 

site crée par PixInside S.A.