Vous êtes ici: actualités
Les sujets actuellement sensibles abordés ici sont:
- les vols tardifs (soir et nuit), et les retards
les trajectoires de vol,
l'aviation légère,
les hélicoptères,
- la lutte contre le bruit,
- l'extension de l'aéroport,
- l'impact environnemental (autre que le bruit),
- le plan sectoriel de l'infrastructure aéronautique (PSIA).

http://www.atcr-aig.com//news/130/15/Les-consequences-du-developpement-de-l-aeroport-ne-passionnent-pas-les-elus
16 décembre 2016

Les conséquences du développement de l’aéroport ne passionnent pas les élus

Il y a les clivages politiques; les clivages économiques ou sociaux. Dans le Pays de Gex, il y a un autre clivage, celui portant sur l’aéroport de Genève. Car comment expliquer le peu de personnes s’étant déplacées mardi soir à la réunion d’information organisée par la commune de Ferney-Voltaire en vue de porter l’intérêt des populations riveraines? À croire qu’à l’instar du nuage radioactif de Tchernobyl, la pollution s’arrête là où les intérêts économiques prédominent…

Dommage car la présentation effectuée par Marcos Weil, secrétaire de l’ATCR-AIG ne manquait pas d’intérêt. À l’aune du Plan sectoriel de l’infrastructure aéronautique (PSIA) de Genève-Aéroport, l’urbaniste genevois a en effet rappelé cette statistique qui a de quoi impressionner: en 2030, un avion décollera ou partira de Genève toutes les 90 secondes!

Des coûts sanitaires de plus en plus élevés

« Je suis atterré de voir que dans le protocole de coordination, la France est quasiment inexistante », a souligné l’ancien maire de Ferney François Meylan. « Les avions transitent dans l’espace aérien en vertu des accords de 2001 mais la France ne respecte pas ses obligations en matière de dépassement des seuils de pollution. Les autorités françaises manquent de courage pour faire pression. »

« Beaucoup considèrent que ce que rapporte l’aéroport est supérieur aux nuisances qu’il engendre », a constaté le maire Daniel Raphoz.

Selon le rapport d’évaluation d’impact sur la santé (EIS), l’aéroport coûterait annuellement 52 millions CHF en frais de santé; un chiffre qui devrait s’élever à 72 millions CHF en 2030, avec la hausse attendue du trafic aéroportuaire.

- - - - - - - - - - - - - - - 

Avant-après: qu’est-ce que le plan de développement de l’aéroport de Genève va changer?

En termes de trafic aérien, les statistiques ont fait état de 188’829 mouvements à l’aéroport de Genève en 2015, soit 517 mouvements par jour (capacité de la piste: 40 mouvements/heure). En 2030, le plan de développement prévoit une hausse de 24.5% du trafic, soit 235’000 mouvements annuels (643 mouvements quotidiens), avec une capacité de la piste portée à 74 mouvements/heure.

Le nombre de passagers transportés est actuellement de 15 millions de personnes; en 2030 il est évalué à 25 millions.

En matière d’infrastructure, la capacité de stationnement des avions est de 51 positions pour les avions de ligne et charter, 99 positions pour l’aviation générale et de 85 positions dans les hangars. Pour 2030, l’étude stratégique prévoit la nécessité de 33 positions supplémentaires pour les avions de ligne et charter.

Concernant l’accès à l’aéroport, le plan de développement estime qu’au-delà de la hausse du nombre de passagers, le nombre de salariés affectés à la zone aéroportuaire va passer entre 2015 et 2030 de 8’500 à 14’500 employés. Un bond qui va se traduire par un besoin en places de stationnement estimé à environ 2’500. Une problématique identique pour le « périmètre élargi » avec une hausse de la population de 59% et des emplois de 112%, soit 40% de déplacement supplémentaires en 15 ans sur ce secteur!

(Le Dauphiné Libéré, vendredi 16 décembre 2016, par Philippe Vachey)

29 juillet 2017
Catégorie : PSIA
Posté par : jcarav
Le texte vise à maîtriser le développement futur de l’aéroport. Le Conseil d’Etat va recommander au Grand Conseil de le rejeter
30 juin 2017
Catégorie : impact environnemental
Posté par : jcarav
06 juin 2017
Catégorie : impact environnemental
Posté par : jcarav
Les dirigeants de l’AIG ont présenté un rapport sur le développement durables. Mais la croissance continue du nombre de vols n’est pas remise en question
03 juin 2017
Catégorie : impact environnemental
Posté par : jcarav
Genève Aéroport a sorti son rapport bisannuel de développement durable, pour montrer ses engagements en la matière
05 avril 2017
Catégorie : PSIA
Posté par : jcarav
Cointrin a encore accéléré sa croissance vertigineuse en 2016. Ce qui exacerbe ses défis
05 avril 2017
Catégorie : PSIA
Posté par : jcarav
16 décembre 2016
Catégorie : PSIA
Posté par : jcarav
15 décembre 2016
Catégorie : PSIA
Posté par : jcarav
24 novembre 2016
Catégorie : PSIA
Posté par : jcarav
26 octobre 2016
Catégorie : PSIA
Posté par : jcarav
André Schneider, nouveau directeur général de Genève Aéroport, se retrouve d’emblée sous pression. Il a choisi d’exposer posément ses projets à la «Tribune»

Page  1 sur 13  > >>


site crée par PixInside S.A.