Vous êtes ici: actualités >> PSIA
http://www.atcr-aig.com//news/148/104/Fronde-contre-le-developpement-de-l-aeroport
15 mars 2018

Fronde contre le développement de l’aéroport

Représentant 476 000 habitants, 62 communes du Grand Genève ont renvoyé sa copie à l’Office fédéral de l’aviation civile.

Elles étaient 44 en 2016… ce sont à présent 62 communes du Grand Genève, dont la Ville de Genève – représentant 476 000 habitants au total – qui se mobilisent pour réclamer un développement «raisonnable et raisonné» de l’aéroport international de Genève.

Ce mercredi, elles ont envoyé une lettre à l’Office fédéral de l’aviation civile (OFAC) préavisant défavorablement le Plan Représentant 476 000 habitants, 62 communes du Grand Genève ont renvoyé sa copie à l’Office fédéral de l’aviation civile sectoriel de l’infrastructure aéronautique (PSIA).

«À l’évidence, le souhait de la Confédération de développer l’aéroport pour accueillir 25 millions de passagers d’ici à 2030, soit une augmentation de 60% par rapport à 2015, n’a pas convaincu les représentants des populations les plus exposées aux nuisances aéroportuaires, indique la Ville de Vernier dans un communiqué. Mise en oeuvre, cette stratégie de planification aura pour conséquence une explosion du nombre de vols, plus de 235 000 mouvements d’avions par année, soit un vol toutes les 90 secondes.»

«Déjà en mars 2016, 44 communes s’étaient associées pour signifier à l’OFAC et au Canton leurs inquiétudes et demandes concernant le projet de planification en devenir», rappelle le maire verniolan, Yvan Rochat.

Suite à la présentation de la fiche PSIA en novembre 2017, une trentaine de communes se sont réunies, le 2 février, à l’initiative des Communes de Genthod et de Vernier, pour analyser le projet et préparer une position commune sous la forme d’une lettre. Le constat est aujourd’hui sans appel, souligne le magistrat Vert: «Les demandes des communes formulées en 2016 n’ont pas été entendues. Ce sont donc dorénavant près d’un tiers de localités suisses et françaises en plus qui renvoient sa copie à l’OFAC et qui exigent la prise en compte réelle des question environnementales et de l’impact du trafic aérien sur l’environnement, le bruit et la santé des riverains.»

De son côté, le Conseil d’État soutient la modernisation de cette infrastructure, «indispensable au dynamisme économique de la région». Mais le gouvernement souhaite également qu’une meilleure collaboration soit mise en place entre la Confédération, le Canton et Genève Aéroport pour renforcer le suivi de l’évolution des courbes de bruit, tout en assurant une meilleure transparence des informations au public.

(La Tribune de Genève, jeudi 15 mars 2018, Laurence Bézaguet)

18 mars 2018
Catégorie : PSIA
Posté par : jcarav
15 mars 2018
Catégorie : PSIA
Posté par : jcarav
Représentant 476 000 habitants, 62 communes du Grand Genève ont renvoyé sa copie à l’Office fédéral de l’aviation civile.
15 mars 2018
Catégorie : PSIA
Posté par : jcarav
14 mars 2018
Catégorie : PSIA
Posté par : jcarav
14 mars 2018
Catégorie : PSIA
Posté par : jcarav
14 mars 2018
Catégorie : PSIA
Posté par : jcarav
62 communes représentant 476'000 habitants se mobilisent pour un développement raisonnable et raisonné de l’aéroport international de Genève. Aujourd’hui une lettre préavisant défavorablement le Plan sectoriel de l’infrastructure aéronautique (PSIA) a été envoyée à l’Office fédéral de l’aviation civile (OFAC) lui demandant de reprendre l’étude du projet en intégrant les demandes des communes, des associations ainsi que des habitants et riverains.
09 mars 2018
Catégorie : PSIA
Posté par : jcarav
Lettre du jour
29 novembre 2017
Catégorie : PSIA
Posté par : jcarav
Pollution de l’air, impact climatique, bruit… Nigel Lindup, président de l’Association des riverains de l’Aéroport de Genève, revient sur les enjeux socio-environnementaux soulevés par le plan d’exploitation et de développement (PSIA) de l’aéroport de Cointrin.
16 novembre 2017
Catégorie : PSIA
Posté par : jcarav
Négociée avec le Canton, la feuille de route que Berne compte imposer au tarmac genevois jusqu’en 2030 est mise en consultation
16 novembre 2017
Catégorie : PSIA
Posté par : jcarav
L’aéroport de Genève mise sur une diminution des nuisances sonores, malgré une croissance du trafic aérien. L’Office fédéral de l’aviation civile a présenté le cadre dans lequel Cointrin sera autorisé à se développer

Page  1 sur 5  > >>

site crée par PixInside S.A.