Vous êtes ici: actualités >> les vols de nuit / les retards
http://www.atcr-aig.com//news/52/62/Vols-de-nuit-les-normes-sont-de-plus-en-plus-strictes
25 octobre 2012

"Vols de nuit: les normes sont de plus en plus strictes"

Les mouvements nocturnes suivent l'évolution du trafic et augmentent. Mais les dérogations sont de plus en plus rares, selon l'Aéroport.


Cette semaine, un avion à hélices a pu sillonner le ciel genevois durant deux nuits, afin de procéder à des vérifications techniques. Un fait exceptionnel, puisque les vols nocturnes - sauf urgences, convois sanitaires ou étatiques - ne sont autorisés que sur dérogation dès 0 h 29. Vu la forte croissance du trafic aérien diurne, ces trajets de nuit augmentent aussi. Ce qui excède l'association des riverains de Cointrin (ARAGGE). Mais l'Aéroport l'assure: les dérogations se font de plus en plus rares.

Selon les chiffres de l'Aéroport, contestés par l'ARAGGE, les mouvements nocturnes sont passés de 7730 en 2010 à 8213 en 2011. Pour 2012, on atteint 7416 vols jusqu'en septembre. "Mais ces chiffres suivent simplement l'augmentation générale du trafic aérien", tempère Bertrand Stämpfli, porte-parole de l'Aéroport. Celui-ci précise que 84% de ces vols concernent des atterrissages, beaucoup moins bruyants que les décollages.

Selon l'institution, l'octroi de dérogations serait même de plus en plus rare, proportionnellement à l'évolution du nombre de vols. Difficile toutefois de définir une tendance grâce aux chiffres: ceux-ci peuvent varier d'un mois à l'autre, par exemple en cas d'hiver très neigeux ou d'un épisode exceptionnel, comme l'éruption du volcan islandais.

"Les critères sont de plus en plus drastiques, assure Bertrand Stämpfli. Par le passé, on procédait parfois à une "pesée d'intérêts". Si le fait de dérouter un avion vers Lyon créait une gêne pour ses 150 passagers (qui atterrissent tard dans un autre aéroport et doivent être rapatriés en car vers Genève) ainsi que pour 150 autres le lendemain matin, on accordait parfois une dérogation pour une ou deux minutes. Ce n'est aujourd'hui plus le cas, si nous ne sommes pas dans un évènement exceptionnel et imprévisible."

Il faut que ces deux conditions soient remplies pour que l'Aéroport accorde une dérogation. Une décision "scrupuleusement" vérifiée par l'Office fédéral de l'aviation civile. Ces dérogations sont le plus souvent accordées suite à un problème technique ou météorologique. L'avion peut alors atterrir après 0 h 30. "Mais seulement si les adjectifs "exceptionnel" et "imprévisible" peuvent s'appliquer, précise le porte-parole. Un avion qui a pris du retard dans sa dernière rotation du soir à cause de problèmes météorologiques le matin n'est pas concerné: ce retard était prévisible."

De minuit à 0 h 29, une tolérance est accordée aux vols commerciaux. Les privés, eux, sont interdits dès 22 h. L'aéroport reste ouvert toute la nuit pour les vols spéciaux et les urgences.

Article de Chloé Dethurens paru dans la Tribune de Genève du 25 octobre 2012.


25 octobre 2012
Catégorie : vols de nuit et retards
Posté par : jcarav
Les mouvements nocturnes suivent l'évolution du trafic et augmentent. Mais les dérogations sont de plus en plus rares, selon l'Aéroport.
12 septembre 2012
Catégorie : vols de nuit et retards
Posté par : jcarav
Des vols de calibrage auront lieu dans les nuits des 17 et 18 septembre. Ils serviront aux opérations d'entretien des installations Skyguide.
16 juin 2011
Catégorie : vols de nuit et retards
Posté par : jcarav
L'AIG communique sur son site internet les statistiques des mouvements nocturnes et la réglementation qui s'y rapporte. - - - > lien vers le dossier du site gva.ch
03 juin 2011
Catégorie : vols de nuit et retards
Posté par : jcarav
Le 19 avril 2011, nous avons interpellé la direction de l'AIG à propos des points soulevés par l'analyse des vols tardifs sur la période de janvier à mars 2011.
13 avril 2011
Catégorie : vols de nuit et retards
Posté par : jcarav
Nous avons récemment demandé à l'AIG de pouvoir obtenir les données des vols effectifs, par jour, telles qu'elles apparaissent sur les tableaux d'affichage dans l'aéroport, afin de pouvoir estimer les retards à l'horaire des avions ne faisant pas partie des vols de ligne. Ce souci de transparence visait également à traiter selon la même grille d'analyse les vols de ligne et les charters par exemple.

Lors de la réunion AIG-ATCR du 13.04.2011, l'AIG nous a répondu ce qui figure ci-après.
13 avril 2011
Catégorie : vols de nuit et retards
Posté par : jcarav
Réunion AIG-ATCR du 13.04.2011
17 novembre 2010
Catégorie : vols de nuit et retards
Posté par : jcarav

Réunion AIG-ATCR 17.11.2010

 

11 août 2010
Catégorie : vols de nuit et retards
Posté par : jcarav
Le journal Le Courrier questionne l'AIG pour éclairer la problématique du bruit nocturne.
10 août 2010
Catégorie : vols de nuit et retards
Posté par : jcarav
Si les retards répétitifs d'avions cassent les pieds des passagers, ils soumettent aussi les oreilles des riverains de l'Aéroport international de Genève (AIG) à rude épreuve.
19 avril 2010
Catégorie : vols de nuit et retards
Posté par : jcarav
Lors de la réunion AIG-ATCR du 19.04.2010, l'AIG s'explique.

Page  1 sur 3  > >>

site crée par PixInside S.A.