Vous êtes ici: actualités >> impact environnemental
http://www.atcr-aig.com//news/57/102/Taxe-passager-Geneve-trop-attractive
25 avril 2013

"Taxe passager: Genève trop attractive?"

AÉROPORT DE GENÈVE - Avec une redevance de 21,35 francs par billet, l’aéroport de Cointrin est très attractif pour les compagnies low cost.



La fréquentation de l’aéroport de Genève a battu tous les records en 2012, avec près de 14 millions de passagers et un chiffre d’affaires de 364 millions de francs suisses. Une hausse de fréquentation de 5,9% et une compétitivité à toute épreuve qui s’explique, entre autres, par des taxes d’aéroport parmi les plus basses d’Europe.
A 21,35 francs par passager, la redevance genevoise est, selon nos calculs, derrière celle de l’aéroport de Zürich-Kloten (41,40 francs), d’Heathrow à Londres (60 francs pour un vol européen), de Paris-Orly (36,60 francs), de Stuttgart (30,10 francs) et, d’une taille comparable, de Nice (31,21 francs) ou Lyon (32,53 francs).

Impact environnemental


Bertrand Stämpfli, attaché de presse de l’aéroport de Genève l’admet aisément: «Même si tous les pays ne calculent pas leurs redevances de la même manière, nous restons attractifs face au reste de l’Europe.» Des taxes basses qui séduisent évidemment les compagnies low cost. En 2012, EasyJet représentait ainsi près de 40% du trafic aérien au départ de Genève.
Une situation dénoncée par l’association écologiste Noé 21: «Les compagnies low cost ont créé un marché de vols de loisirs opportunistes, dont l’impact environnemental est énorme», insiste Jérôme Strobel, physicien. «Le problème, renchérit Philippe de Rougemont, coordinateur de l’association, c’est qu’avec des taxes aussi basses, le train n’est pas concurrentiel par rapport à l’avion. D’autant plus que le kérosène, par accord international, n’est pas taxé. C’est de la concurrence déloyale.»
«Ce débat sur les «nouveaux voyageurs», engendrés par l’apparition des low cost, est ancien. Je le trouve très caricatural. Le low cost a certes créé des nouveaux passagers et on ne voyage plus comme avant, mais EasyJet utilise des avions neufs et moins polluants. Leur présence, couplée à notre taxe genevoise sur les appareils les plus anciens, a contribué au rajeunissement de la flotte», affirme Bertrand Stämpfli.

Viser les petites distances


A l’heure où les Verts proposent de réduire les tarifs des CFF pour rendre la mobilité douce plus attractive, Philippe de Rougemont enfonce le clou: «Ce n’est certes pas le seul levier mais la taxe passager est trop basse. Paradoxalement, je pense qu’il faut l’augmenter principalement sur les plus petites distances, là où des moyens de transport alternatifs sont disponibles. Pas de demi-mesure, s’il faut taxer les billets à hauteur de 200 ou 250 francs pour que le train soit attractif, allons-y!»
Fabienne Fischer, ancienne présidente des Verts de la Ville de Genève et membre du conseil d’administration de l’aéroport, le concède: «Les efforts de l’aéroport en matière environnementale sont réels mais le problème est et sera toujours structurel. Les avancées qui sont faites, par exemple la pose de panneaux photovoltaïques, la préservation de la faune et de la flore autour des pistes, sont toujours contrecarrées par la croissance du trafic aérien.»


Le Courrier, mercredi 24 avril 2013, par Sarah Budasz

30 juin 2017
Catégorie : impact environnemental
Posté par : jcarav
06 juin 2017
Catégorie : impact environnemental
Posté par : jcarav
Les dirigeants de l’AIG ont présenté un rapport sur le développement durables. Mais la croissance continue du nombre de vols n’est pas remise en question
03 juin 2017
Catégorie : impact environnemental
Posté par : jcarav
Genève Aéroport a sorti son rapport bisannuel de développement durable, pour montrer ses engagements en la matière
28 novembre 2015
Catégorie : impact environnemental
Posté par : jcarav
26 novembre 2015
Catégorie : impact environnemental
Posté par : jcarav
26 novembre 2015
Catégorie : impact environnemental
Posté par : jcarav
Le gouvernement se fixe des objectifs ambitieux, y compris pour l’aviation

22 janvier 2015
Catégorie : impact environnemental
Posté par : jcarav
01 juin 2013
Catégorie : impact environnemental
Posté par : jcarav
Nous, les Suisses, aimons prendre l’avion et commençons nos vacances à l’étranger dans quatre cas sur dix à l’aéroport. C’est tellement avantageux. Le changement climatique et le bruit du trafic aérien devraient cependant nous pousser à arrêter d’emprunter ce moyen de transport.
25 avril 2013
Catégorie : impact environnemental
Posté par : jcarav
AÉROPORT DE GENÈVE - Avec une redevance de 21,35 francs par billet, l’aéroport de Cointrin est très attractif pour les compagnies low cost.
27 septembre 2011
Catégorie : impact environnemental
Posté par : jcarav
ENVIRONNEMENT - Une manifestation a dénoncé samedi le rôle du trafic aérien dans la production de gaz à effet de serre.

Page  1 sur 2  > >>

site crée par PixInside S.A.