Vous êtes ici: actualités >> l'aviation légère
http://www.atcr-aig.com//news/73/65/La-menace-sur-les-petits-avions-s-intensifie
15 octobre 2013

La menace sur les petits avions s’intensifie

Les normes de sécurité prévues par Berne mettront à mal les activités de la piste en herbe. Le recours de ses usagers a été rejeté.

 

Mauvaise nouvelle pour les petits avions, apprentis pilotes et hélicoptères basés à Cointrin. Leur recours contre la décision de l’Office fédéral de l’aviation civile (OFAC) d’appliquer de nouvelles normes de sécurité aux abords de la piste en gazon vient d’être rejeté. Ses usagers craignent que les règles en question, prévues pour la fin du mois, ne mettent en péril leurs activités.

 

Depuis 1998, les deux pistes de Cointrin – l’une en gazon et l’autre en bitume – peuvent être utilisées simultanément malgré leur proximité, grâce à une dérogation délivrée par l’OFAC et grâce à l’habileté des contrôleurs aériens. Depuis, aucun incident ni accident n’est survenu. Mais pour Berne, vu l’augmentation du trafic aérien, cette situation doit désormais changer: dès le 30 octobre, les usagers de la piste gazonnée devront respecter des écarts de troisminutes avec les vols commerciaux, prioritaires. L’OFAC craint en effet que la distance entre les deux pistes, 252 mètres au lieu des 760 préconisés par la réglementation internationale, n’entraîne les appareils dans des tourbillons de sillage, provoqués par les avions en mouvement.

 

«Décision fondée»

 

Malgré le recours signé par l’Aéro-Club, fort de 400 membres, l’exploitant d’hélicoptères Swiftcopters et les propriétaires d’avions privés, la justice a tranché en faveur de l’OFAC. Selon le Tribunal administratif fédéral, la décision est «fondée et répond à une nécessité en termes de sécurité». Les juges reconnaissent que les recourants «voient leurs intérêts privés touchés de manière non négligeable» mais qu’ils ont «bénéficié d’un délai pour s’y adapter qu’aucun élément du dossier ne permet de considérer comme trop court».

 

Du côté de la piste en herbe, la déception est grande. Pour ses usagers, les normes limiteront de manière trop drastique le nombre de créneaux de vol disponibles. «L’école de pilotage va devoir fermer, redoute Bérengère Gautier, du comité de l’Aéro-Club. Il ne sera plus possible de voler spontanément. Le nombre de créneaux qui nous est alloué est tellement faible qu’il sera même difficile de pouvoir décoller pour aller faire de l’écolage ailleurs. Les week-ends d’hiver, ce sera impossible. Cette décision va à l’encontre du bon sens.»

 

Les apprentis pilotes actuels pourront tout de même terminer leur formation. «Financièrement, nous devrions pouvoir tenir jusqu’à la fin de l’année, précise Bérengère Gautier. Mais nous ne pourrons plus en former de nouveaux, alors qu’il en manque en Suisse.» En un an, l’école a formé seize nouveaux pilotes.

 

Les propriétaires d’avions privés seront touchés eux aussi,mais dans une moindre mesure. La plupart d’entre eux utilisent en effet la piste de béton. «Mais nous avons décidé de nous joindre à cette démarche par solidarité. Il ne faut pas oublier ce que cette activité apporte à l’économie locale, rappelle le président de leur association, Antoine Gini. C’est une grosse claque. Humainement, c’est terrible. Plusieurs emplois sont en jeu.» Quid de Swiftcopters, qui subira aussi cette décision? Nous n’avons pas pu joindre l’entreprise hier.

 

Pétition au Grand Conseil

 

Pour l’heure, aucune solution ne se dessine du côté d’autres plates-formes, comme la Blécherette à Lausanne ou l’aérodrome d’Annemasse.

«Pour l’instant, nous ne voyons pas comment faire», poursuit la responsable. L’Aéro-Club étudiera la possibilité de recourir au Tribunal fédéral, avec demande d’un effet suspensif. Il déposera le 8 novembre une pétition munie de 2500 signatures au Grand Conseil.

La Tribune de Genève, mardi 15 octobre 2013, par Chloé Dethurens


15 octobre 2013
Catégorie : aviation légère
Posté par : jcarav
Les normes de sécurité prévues par Berne mettront à mal les activités de la piste en herbe. Le recours de ses usagers a été rejeté.
27 février 2013
Catégorie : aviation légère
Posté par : jcarav
A l’aéroport, le Groupe de vol à moteur lutte devant la justice pour sa survie.
19 octobre 2009
Catégorie : aviation légère
Posté par : jcarav
Suite du dossier abordé lors de la réunion AIG-ATCR du 19.10.2009
04 mai 2009
Catégorie : aviation légère
Posté par : jcarav
Explications et pistes de suivi
20 novembre 2008
Catégorie : aviation légère
Posté par : jcarav
De nombreux points liés à la part des avions légers sont évoqués lors de la réunion AIG-ATCR du 20.11.2008
30 avril 2008
Catégorie : aviation légère
Posté par : jcarav
Informations émises lors de la réunion entre l'AIG et l'ATCR du 30.04.2008
21 novembre 2007
Catégorie : aviation légère
Posté par : jcarav
Le sous-groupe de travail technique du GTAL a émis des propositions.
21 mars 2007
Catégorie : aviation légère
Posté par : jcarav
Plan de mesures pour l'atténuation des nuisances de l'aviation légère.
11 octobre 2006
Catégorie : aviation légère
Posté par : jcarav
Discussion AIG-ATCR du 11.10.2006
30 novembre 2005
Catégorie : aviation légère
Posté par : jcarav
Réunion AIG-ATCR du 30.11.2005

Page  1 sur 2  > >>

site crée par PixInside S.A.